Envoyer à un ami

Projet : visite d'une ville

A travers une promenade à pieds ou à vélo, on découvre un parcours, établi selon une problématique : par exemple : - suivre la topographie du (...) Voir descriptif détaillé

Projet : visite d'une ville

A travers une promenade à pieds ou à vélo, on découvre un parcours, établi selon une problématique : par exemple : - suivre la topographie du (...) Voir descriptif détaillé

Dans une ville, on habite, on travaille, on se lave, on étudie, on joue (culture, loisir) ... Par conséquent, la découverte d’une ville, à partir d’un parcours organisé autour d’une thématique, permet d’aborder de façon transdisciplinaire, des questions d’architecture et d’urbanisme, ben sûr, mais aussi des techniques (artisanat, industrie...), de géographie et de mathématiques (topographie, géodésie, triangulation, trigonométrie) ; de génie civil (technique de fabrication), de génie hydraulique (eau usées et eau potable) ; de culture, des questions militaires (fortifications, ...), de société etc.

A travers une promenade à pieds ou à vélo, on découvre un parcours, établi selon une problématique : par exemple : - suivre la topographie du lieu : si un cours d’eau traverse la ville, si elle est bâti dans une zone montagneuse, si elle est organisée autour d’un port, si elle est protégée par des éléments naturels (lacs, collines, mer...) ;
- entrer dans la ville en venant de la campagne et rejoindre son centre : les participants se pensent comme un paysan venu avec son chargement de blé ou de vin, qu’il porte aux Halles...
- quels animaux peuplent la ville ? campagne d’observation, choix du parcours en fonction des lieux d’observation.
...

La problématique permet d’aborder diverses questions :
Dans une ville : on travaille (quartiers et zones industriels, corporations artisanes, commerçants, service...), on réside (quartiers résidentiels, classes sociales), on étudie (maternelles, primaires, secondaires, universités, formations par le travail dans les corporations), on se lave (thermes, hammams, bains publics, rivières, eau courante, fontaines...), on a des loisirs (théâtres antiques, théâtres modernes avec leur(s) histoire(s), cinémas, bals, cirques, saltimbanques...)
on se protège (muraille, organisation des quartiers et schéma des rues, places fortes...), on communique (réseaux routiers extérieurs, entrées et sorties, quartiers périphériques, réseau téléphonique, réseau internet physique : par où passent les câbles etc, anciens système télégraphiques ou autres...), communication interne (la poste, les pneumatiques, les places publiques : agoras, les cafés, associations...), on se nourrit (Halles, abattoirs, d’où vient la nourriture ?,...), eau potable (réseau : fontaines publiques, eau-courante, origine, traitements...), eaux-usées (égouts, traitements, industries ou de ménage), organisation politique (préfets, maires, élections, police, civisme,...)

Pour chaque question, des réponses techniques, des réponses historiques et des réponses sociales, les questions ne sont pas tranchées définitivement, sujette à discussion.

La découverte peut se faire sur une journée ou une semaine, ou plus avec des rendez-vous espacés dans le temps. Mais quel que soit son format, elle doit aborder plusieurs questions, en les liant, dans un sens transdisciplinaire.
Le parcours peut être ludique (jeu de piste, rallye,...), sportif (balade à vélo, à pieds...),

Deux autres articles donnent des exemples d’applications : « Paris et la Bièvre » et « Découvrir Tunis ».

Nos partenaires

Voir également